Blockchain-Assets.fr

L’objet de ce site est de constituer une base de données et d’actualité sur les actifs liés à la Blockchain (cybermonnaies / cryptocurrencies), ICO (Initial Coin Offerings), et investissements dans des entreprises du domaine de la BlockChain

Articles sur les CyberMonnaies / Cryptocurrencies

Ethereum (ETH)

ethereum

 

Ethereeum a été créé en 2015 par Vitalik Buterin, c’est à ce jour la deuxième CyberMonnaie la plus populaire après le Bitcoin, qui utilise la BlockChain Ethereum.

Le principe de base est le même que le Bitcoin, qui fonctionne sur une Blockchain décentralisée (voir https://blockchain-assets.fr/la-blockchain/) même si le protocole a des paramètres différents (un bloc toutes les 15 secondes, et un processus de minage un peu différent).

Ethereum a été créé par une ICO en Bitcoin d’environ 25M$ où 1 BTC donnait droit à 1000 ETC; de nouveaux Ether étant créés tous les jours via le minage.Ethereum apporte une innovation importante par rapport au Bitcoin, via la possibilité d’enregistrer des SmartContracts, qui permettent de programmer à l’avance des flux futurs en fonction de conditions définies à l’avance, l’objectif étant de créer un « ordinateur mondial et décentralisé » pour exécuter des lignes de codes qui ont été convenues à l’avance entre deux (ou N) parties.

La chaîne Bitcoin permettait déjà d’inclure des scripts de plusieurs lignes de code dans les transactions, mais ce qui est vraiment nouveau est que le language sous-jacent est Turing-complete, et accepte notamment les boucles.

Pour éviter qu’une boucle infinie ne fasse planter le système, il faut donner du « gas » (fraction d’Ether) pour faire fonctionner les contrats : ainsi on est sûr que le programme s’arrête quand il est à court de gas, et ce gas est quoiqu’il arrive acquis au mineur : donc il vaut mieux bien doser le gas envoyé dans une transaction si on veut qu’elle s’exécute jusqu’au bout.

Tout le système est expliqué dans le whitepaper originel, dont vous trouverez une traduction en français sur le site Ethereum France : https://www.ethereum-france.com/livre-blanc-white-paper-ethereum-traduction-francaise/

En pratique les applications des smartcontracts sont infinies, même si Vitalik Buterin donnait déjà dans son livre blanc des pistes de développements qui sont depuis devenues très populaires :

la création de Tokens et de Crowdsales, dont sont dérivés les ICOs (voir la page https://blockchain-assets.fr/quest-ce-quune-ico/)

le partage de puissance de calcul décentralisée, concept exploité par Golem (voir la page https://blockchain-assets.fr/golem/)

les systèmes de prédiction, concept mis en place par Augur (voir la page https://blockchain-assets.fr/augur-rep/)

Ethereum est vite devenu très populaire et sa capitalisation atteint en juin 2017 environ 25% du marché des cryptocurrencies.

Tout comme le Bitcoin, son cours est très volatil; à titre d’exemple il est passé de 8$ en janvier 2017 à 400$ le 12 juin 2017 pour revenir à environ 275$ fin juin 2017. Cette hausse ayant sans doute été alimentée par le hype sur les ICOs qui ont représenté plus de 500M$ en 6 mois.

Il faut aussi garder à l’esprit que l’Ether n’a aucun sous jacent et ne vaut en théorie « rien » : son cours suit l’offre et la demande et s’il a été multiplié par 50 en 6 mois, rien n’empêche qu’il puisse être divisé par 50 dans les années ou mois qui viennent. Il n’est aussi pas rare de voir des variations supérieures à 20% (à la hausse ou à la baisse) de son cours en 24h cela en fait donc un instrument très spéculatif !

Un autre élément d’histoire à connaître, et qui aurait pu faire disparaître Ethereum est ce qui est arrivé sur le projet TheDAO en juillet 2016 : une grosse ICO de 150M$ a été « hackée » pour 50 M$. Pour régler le problème, Vitalik Buterin a proposé un fork qui a conduit à la chaîne Ethereum actuelle. Néanmoins des irréductibles n’ont pas validé ce fork et sont resté sur la chaîne ethereum historique, l’Ethereum classique (ETC). Je vous conseille la lecture de cet article pour en savoir plus : https://blockchain-assets.fr/2017/06/16/etc-vs-eth-pourquoi-ce-fork-suite-a-la-dao/

%d blogueurs aiment cette page :